Couverture startups funding - Financements des startups : Transports et mobilité

Financements des startups : Boom Supersonic, Tesla, SB Drive, Grab, Lyft et plus

Temps de lecture : 6 minutes

Travel Hub Magazine publie un article hebdomadaire sur les nouveaux financements vers les startups de l’etourisme. Cette semaine nous présentons plusieurs deals ayant attiré notre attention dans les secteurs de la mobilité et des transports. Ce résumé fait suite à celui du 20 mars et à celui sur le Tourisme et les hébergements du 5 avril.

Transports et mobilité

Boom Supersonic

“À long terme, l’objectif est de relier n’importe quelle ville dans le monde en moins de cinq heures” (Blake Scholl)

Bel effet d’annonce pour ce projet d’avion commercial, hors normes. Composée d’une trentaine d’ingénieurs du monde de l’aéronautique, la startup Boom Supersonic s’attèle à la conception d’un avion supersonique. Si l’engin arrive au terme de son développement et passe des tests concluants, il pourrait être 2,5 fois plus rapide que les avions de ligne classiques. Cette vitesse permettrait de joindre New York à Londres en 3h15.

Ce projet d’avion supersonique commencé en 2014 avance vite, mais reste à plusieurs années d’une éventuellement commercialisation. La startup veut profiter des dernières avancées technologiques pour permettre de baisser les coûts d’exploitation (et de développement) d’un avion supersonique. Le dernier avion de ce type, le Concorde, était très gourmand en carburant. Depuis le retrait de l’avion européen, aucune entreprise ne s’est penchée sur ce défi technologique, aucun avion supersonique n’existe pour une exploitation commerciale.

C’est la seconde levée de fonds pour Boom Supersonic. Un groupe de 5 investisseurs, menés par le fonds 8VC, participent à cette Series A et apportent 32 millions de dollars. Le capital doit permettre le développement d’un second prototype (The Demonstrator, un avion à l’échelle 1/3) et la réalisation de tests.

Source : Boom.

Tencent investit dans Tesla Motors

La maison mère de WeChat prend une participation dans le constructeur de véhicules électriques

Le groupe technologique chinois Tencent, connu pour être l’éditeur de la messagerie WeChat, vient d’investir dans le constructeur de véhicules électriques Tesla Motors.

Sans rapport apparent entre les deux business, Tencent réalise des investissements très variés. Dont plusieurs récents vers des solutions de mobilité comme Mobike et Didi Chuxing.

Il y a à peine une semaine, Tesla Motors a dépassé General Motors en terme de valorisation boursière. Étape significative, mais qui ne doit pas aveugler sur une réalité. Tesla n’a pas complètement fait ses preuves, notamment pour la production en masse de la Tesla Model 3. La société s’est fixé comme objectif la livraison d’au moins 500000 véhicules sur l’année 2017. Elle en a livré 76230 en 2016, encore très loin des 9965238 véhicules écoulés par les différentes marques du groupe General Motors.

Source : SEC.

SB Drive

Nouvel entrant dans le secteur des véhicules autonomes

SoftBank est un fonds d’investissement majeur au Japon, diversifié, mais avec un appétit certain pour les nouvelles technologies.

SB Drive, créée en 2016 sous l’impulsion de SoftBank et d’Advanced Smart Mobility, une société effectuant de la recherche et développement vers les véhicules autonomes. SB Drive reçoit son premier tour de financement, en provenance de sa maison mère (SoftBank) et Yahoo! Japan (qui est une entité séparée du Yahoo! américain). Le montant levé s’élève à 510 millions de yens (soit environ 4,3M€).

Le projet SB Drive vise à mettre au point des bus capables de se déplacer en autonomie, au départ sur des routes aménagées à cet effet. Les tests doivent commencer durant le milieu de l’année 2018. Quatre municipalités japonaises sont partenaires.

Source : SoftBank.

Grab

Le réseau de VTC se prépare à une concurrence accrue face à Uber et GoJek.

D’après Bloomberg, Grab, leadeur des VTC en Asie du Sud-Est, cherche à lever à nouveau de l’argent. Rien d’étonnant si ce n’est le montant. L’article parle d’1,5 milliard (dollars) et SoftBank serait l’investisseur de tête.

Si cette levée de fonds aboutit, elle sera la plus importante d’Asie du Sud-Est. Grab en a déjà réalisé une massive en septembre dernier, 750 millions de dollars (703M€), valorisant la startup à 3 milliards de dollars.

Fin Mars, le réseau de VTC s’est étendu à un septième pays : la Birmanie.

Source : Bloomberg.

Lyft

Le moment de capitaliser sur la mauvaise image d’Uber

D’après le Wall Street Journal, Lyft, la plateforme de VTC américaine, est sur le point de finaliser une nouvelle levée de fonds.

L’article avance un montant de 500 millions de dollars (470M€), portant la valorisation de Lyft à 7,5 milliards de dollars (environ 7 Mrd€).

La période est bénéfique pour Lyft, son principal concurrent, Uber, se trouve empêtré dans divers scandales ternissant son image : révélations d’une culture interne sexiste, les départs de plusieurs cadres de son top management et le début d’une bataille juridique avec Waymo (la filiale d’Alphabet/Google travaillant au développement d’un véhicule autonome). Ce dernier point pouvant anéantir la division R&D (aussi sur les véhicules autonomes) d’Uber.

Lyft s’est construit une image de marque bien différente. Contrairement à son principal concurrent, l’équipe de management de Lyft ne s’illustre pas dans la presse pour ces excès. Son business se concentre uniquement sur le marché américain, où elle veut étendre la présence de son service à une centaine de villes.

Source : WSJ (article payant).

Drivemode

L’app Android pour automobilistes accueille Panasonic comme nouvel investisseur

Cette application permet au conducteur d’un véhicule d’interagir avec son smartphone. Elle est disponible uniquement sur Android. L’app a été téléchargée près de 1 million de fois et utilisée dans 180 pays d’après ses fondateurs.

Ce tour de table Series A apporte 6,5 millions de dollars (6,1M€) à Drivemode. Panasonic est l’investisseur principal, suivit par cinq autres.

C’est un investissement stratégique pour Panasonic, entre autres producteur d’équipements pour les véhicules automobiles (systèmes audio, batteries, etc.), qui veut profiter de la base des utilisateurs de Drivemode et permettre des intégrations avec les produits développés pour les constructeurs automobiles.

Source : TechCrunch.

Autotalks

Semi-conducteur pour les futurs véhicules autonomes

Depuis sa création en 2008, cette startup israélienne met au point des puces électroniques devant permettre à plusieurs véhicules de communiquer entre eux. Dans un futur proche, une technologie de ce genre sera nécessaire à l’émergence de véhicules entièrement autonomes. L’application première étant d’éviter les collisions.

Du fait de la technicité de son offre, Autotalks est peu connue du grand public. Sa technologie est pourtant vouée à équiper de nombreux véhicules, elle est déjà partenaire du constructeur allemand Audi.

Source : Autotalks.

Deepscale

Un système de vision pour les futurs véhicules autonomes

Cette startup américaine veut, elle aussi, se tailler une place dans le marché émergeant des véhicules autonomes. Là encore, les systèmes qu’elle développe sont très techniques. Deepscale concentre ses recherches sur l’amélioration des capacités de calcul de processeurs informatiques. Et ce en vue d’améliorer la manière dont un véhicule perçoit l’environnement qui l’entoure.

L’équipe derrière Deepscale est composée d’anciens chercheurs de l’université UC Berkley. La startup annonce un premier tour de table conséquent : 3 millions de dollars d’amorçage (Seed) (2,83M€). Les fonds sont apportés par les fonds Bessemer Venture Partners, Greylock, Autotech Ventures ainsi que plusieurs business angels.

Source : TechCrunch.

Travelaer

TravelPass et Conversational, deux outils pour les compagnies aériennes.

Cette startup française évolue dans le domaine des services pour l’industrie aérienne. Crée par d’anciens d’Amadeus, Travelear s’est établie non loin du centre de recherche d’Amadeus, à Biot.

Travelear développe deux produits distincts pour l’industrie de l’aérien : TravelPass et Conversational.

Le premier vise à aider les compagnies aériennes à unifier leur expérience de réservation, au travers de multiples appareils. Le second est un système de conversation, les partenaires l’utilisant peuvent gérer différents genres de requêtes clients via une messagerie. C’est le cas d’Icelandair, qui l’utilise pour permettre à ses clients de réserver un vol ou simplement recevoir une carte d’embarquement sur Facebook Messenger.

La startup annonce une levée de fonds de 4,3 millions d’euros, apportés par Entrepreneur Venture et Pleiade Venture. Les investisseurs historiques de Travelear y participent également, il s’agit d’Alderville et de Calypso Capital. Cette levée doit permettre une expansion géographique, la startup cherchant à nouer de nouveaux partenariats dans l’aérien.

Source : Travelear.

Bus.com

Sharethebus devient Bus.com

Cette startup canadienne est derrière un marketplace à destination des organisateurs d’événements. Le but? Mettre en relation sociétés de transports et organisateurs, en vue de proposer une solution de transport par autocar.

La startup vise le marché de l’événementiel (du type mise en place d’un trajet en bus d’une gare vers un festival, un événement sportif, etc.) et plus largement du transport de groupe. Elle annonce avoir assuré le transport de 100000 personnes depuis sa création en 2015 (les passagers sont effectivement transportés par les partenaires de Bus.com, des PME dans le transport de personnes).

Bus.com reçoit 5 millions de dollars dans le cadre de sa Series A (4,72M€), apportés par Jackson Square Ventures et la filiale d’investissement du constructeur automobile BMW, BMW i Ventures.

Source : Bus.com.

L’ensemble de nos articles sur les investissements dans la mobilité, le tourisme et les transports, sont à retrouver ici.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Newsletter Tourisme + Tech

Les dernières infos Tourisme et Tech.*

Merci pour ton inscription !

Erreur dans l'inscription :/

editor 44 Articles

Une question? Un retour? Victor@travelhubmag.com

Leave a Reply

Partager