Couverture Airbnb Trips : Experiences & Places

Airbnb Trips, un géant du tourisme en devenir ?

Temps de lecture : 7 minutes

Avec l’ajout d’activités sur sa plateforme, Airbnb se rêve en one stop shop pour voyageurs.

Depuis fin 2016 et le lancement de Trips, le site originaire de San Francisco propose des activités et un carnet d’adresses, en plus des hébergements. Ce n’est qu’un début, un outil de recherche et réservation de vols ainsi que des services annexes pour les hôtes viendront compléter l’offre.

Lors d’une présentation rappelant celles d’Apple, Brian Chesky, le cofondateur et CEO d’Airbnb, annonce plancher sur le projet Trips depuis 2012. Devant un public conquis d’avance (ses propres employés), il évoque l’histoire de la société à ses débuts et son impact aujourd’hui.

Entre deux citations sur sa philosophie du voyage, et dans un style très propre à la Silicon Valley, il développe sur son nouvel objectif : devenir une plateforme dédiée au voyage, et non plus seulement à l’hébergement. Une page se tourne.

Places Airbnb homepage

Intéressé par la mobilité, les technologies et le tourisme ? 
Découvre notre newsletter Tourisme + Tech (hebdomadaire).

Le chemin parcouru depuis les débuts en 2008

Airbnb démarre son activité pendant l’été 2008, au départ en reprenant le concept du bed and breakfast. Pour l’anecdote, l’adresse web originale airbedandbreakfast.com, redirige toujours vers le site actuel. La société de San Francisco développe son marketplace de manière hyper rapide. Disposant d’hébergements dans 8000 villes en 2010, le nombre atteint aujourd’hui 65000.

Airbnb a remis un type d’hébergement sur le devant de la scène : celui chez l’habitant. Bien que prédatant son arrivée, c’est à grand renfort de campagnes marketing que le storytelling vivre comme un local s’impose peu à peu. Décriée et moquée comme une idée bizarre à ses débuts, la firme californienne a depuis réussi à convaincre. Sa stratégie comme un local intéresse les groupes hôteliers, comme Accor.

Les locations courtes durées ne datent pourtant pas de 2009, l’année ou Airbnb débute son histoire. Par son message de marque (vivre l’expérience d’un local, authenticité, etc.) et un inventaire global, la plateforme s’est peu à peu imposée comme un acteur important de l’industrie.

Côté finances c’est l’une des startups les plus riches au monde, tant par le cash qu’elle détient, que par la valorisation que les investisseurs lui donnent. Seulement dépassée par Uber, c’est dire. Depuis son dernier tour de table au printemps 2016, qui porte le montant total récolté auprès d’investisseurs à près de 3 milliards de dollars. La valorisation d’Airbnb elle, dépasse les 30 milliards de dollars.

Transformer Airbnb pour en faire une plateforme de voyage complète c’est aussi préparer le terrain pour une future entrée en bourse (IPO). En proie à diverses batailles avec des municipalités, disposant encore de beaucoup de cash et d’une croissance solide, l’IPO ne sera de toute façon pas l’objectif de cette année.

Airbnb Trips : un avenir comme plateforme du voyage

Le lancement de Trips marque une nouvelle page pour Airbnb, tournée vers l’avenir.

Présenté en grande pompe à l’occasion de la réunion annuelle de la société, Trips doit permettre à Airbnb de capturer plus de revenus auprès des voyageurs. L’hébergement ne constituant qu’un aspect du séjour classique, que les activités et les transports viennent généralement compléter.

Le mot d’ordre : authenticité. Transparence et ouverture sont des valeurs chères aux fondateurs d’Airbnb, l’authenticité le point central de leur stratégie. Voilà pour la direction et les grandes idées.

Dans les faits c’est un peu différent. La plateforme regorge d’annonces contraires à l’esprit d’origine, qui peut être résumé ainsi : accueillir un voyageur chez soi et lui faire partager son quotidien de local. Dans les grandes villes comme Paris ou Barcelone, deux marchés importants pour la société en Europe, les annonces provenant d’agences locatives ou de propriétaires aux multiples biens sont légion.

C’est là le paradoxe, Airbnb tire une grande partie de ses revenus de ce type d’annonces, difficile donc d’y renoncer sans se tirer une balle dans le pied. Cela ne l’empêche pas de continuer à marteler sa vision à grand renfort de vidéos et campagnes d’affichages.

Sans surprise la plateforme Trips veut améliorer le séjour du voyageur, le rendre plus authentique et varié. Pour cela, seuls des hôtes triés sur le volet sont susceptibles de proposer des activités. Au moins au début, tous les hôtes peuvent faire part de leur intérêt à proposer une expérience, ils seront avertis lorsque Trips se déploie dans leur ville.

Trips débute avec Experiences et Places

Le but de Trips ? Apporter la solution au problème de l’organisation d’un séjour. Ce qui peut se reformuler de la sorte : capitaliser sur le business existant, celui des hébergements, et proposer de nouveaux services et activités annexes aux utilisateurs.

Airbnb Trips villes de départ

Recentrer la plateforme autour de ses meilleurs hôtes aussi. Experiences et Places ne mettent pour l’instant en avant que des hôtes dans l’authentique esprit Airbnb.

Experiences : Les activités de vacances version Airbnb

Les expériences sont la grande nouveauté. Elles sont actuellement proposées dans 12 villes (Détroit, London, Paris, Nairobi, La Havane, San Francisco, Cape Town, Florence, Miami, Séoul, Tokyo et Los Angeles). Ce nombre sera porté à 50 d’ici la fin de l’année.

Ces expériences sont organisées par des hôtes, et existent en deux formats : sous forme de mini-circuit se déroulant sur plusieurs jours ou simple, auquel cas l’activité se déroule sur quelques heures. Chaque hôte peut proposer une experience dans le domaine qu’il souhaite, dans les 12 villes de départ. Idéalement, il en est expert et l’activité se prête au lieu.

Dans le catalogue d’activités proposées au lancement, la moitié des experiences coutent moins de 200 dollars et certaines présentent un caractère social (elles sont marquées d’un ruban), pour ces dernières 100% des revenus sont reversés à des organismes caritatifs.

Airbnb Experiences yoga foodporn launch

Les activités proposées sont diverses et variées. Organisée par thématique plutôt que par lieu on y retrouve les activités classiques des touristes mondiaux : cuisine et traditions culinaires locales, arts, histoire, sorties nocturnes ou encore bien-être et sports. La liste ne serait pas complète sans quelques thèmes de niche : astrophysique, couture, etc.

C’est un lancement réussi, les activités proposées sont originales et de gros efforts de présentation ont été faits. Chaque expérience dispose d’un poster et d’un trailer vidéo unique.

Airbnb Experiences DJ clubbing launch

Le catalogue de départ est le reflet de ce que veut être Airbnb, le reflet de la diversité. Nous verrons à l’avenir comment ce segment évolue. Il sera plus difficile pour la plateforme de proposer ce type d’activités en masse et tout en gardant un contrôle sur la qualité de chacune.

Places : Le carnet d’adresses des locaux

Places est la réponse qu’apporte Airbnb aux classiques guides de voyage. L’onglet regroupe plusieurs outils : des guides élaborés par des locaux ainsi que des ballades audio. Auxquels s’ajoutent une carte permettant de retrouver les autres Airbnbers (!) autour de soi, d’autres cartes permettent de réserver une table au restaurant.

Trips brings places to life through the people.

Pour Brian Chesky, les guides recommandent principalement des activités que les locaux ne font jamais. Places est un carnet interactif d’adresses, toutes ajoutées par des hôtes, fidèles de la plateforme.

Airbnb Trips : Places hikes with Nichelle

Le concept est intéressant, et encore une fois la sélection de départ finement préparée. Les exemples donnés lors de la présentation : un guide sur Malibu rédigé par Kelly Slater, le second sur La Havane est annoté par un pianiste de Jazz cubain.

L’autre volet de Places c’est un partenariat avec Detour, proposant des guides audios dans plusieurs villes autour du globe. Là encore, l’idée est de prendre à contre-pied les traditionnels bus touristiques ou les visites groupées autour d’un guide. Pour cela Detour sélectionne des personnages de la vie locale et les invite à enregistrer une audiovisite.

Aussi dans Places, l’outil Meetups permet de retrouver et éventuellement rencontrer ceux qui utilisent Airbnb dans les alentours. Brian Chesky le présente ainsi :

The idea is to bring together like minded people (aka Airbnb users staying in the area).

Enfin Nearby Now, lui permet de visualiser les tables de restaurant alentour sur une carte. La réservation est possible depuis Airbnb, qui est pour cela partenaire de l’application Resy.

Trips et l’avenir d’Airbnb

Avec ce lancement la firme de San Francisco persiste et signe : ce que veulent les voyageurs c’est de l’authentique, l’expérience du local.

Dans un premier temps Experiences et Trips vont peu contribuer aux revenus de la plateforme, c’est en tout cas ce qu’avance le cabinet d’analyse PhocusWright. Il sera intéressant de voir comment évolue la plateforme. Trips débute autour d’activités plutôt chères et franchement assez hipsters, elles seront amenées à évoluer.

Alors que la plateforme se globalise, sera-t-elle obligée de revenir en arrière et proposer des activités plus traditionnelles?

L’autre question en suspens est celle de la qualité. Nous en aurons un meilleur aperçu d’ici la fin de l’année 2017, à ce moment les experiences devraient être présentes dans une cinquantaine de villes, permettant de se faire une meilleure idée sur la qualité de ce qui est proposé. Le catalogue des activités au lancement est finement élaboré, communication oblige, pas forcément représentatif des experiences à venir.

Côté ressources humaines, Airbnb aura besoin d’un peu plus de vétérans du tourisme pour faire de Trips une plateforme pérenne. C’est en tout cas ce que relève The Information. D’après cette publication, le besoin d’un management issu de l’industrie se fait sentir. Notamment suite au départ de Chip Conley, vétéran du monde de l’hôtellerie californienne.

L’hébergement est encore le business principal pour Airbnb. Scrutée par les législateurs d’un grand nombre de villes et l’objet de plus en plus de reportages et enquêtes sur son fonctionnement, la plateforme doit continuer à se professionnaliser.

Les highlights de la présentation de Brian Chesky

Cette vidéo résume les points importants abordés lors de l’Airbnb Open en novembre dernier. L’occasion aussi de se plonger dans une certaine culture de la Silicon Valley.

Credits photos : Unsplash (couverture) & Airbnb.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Newsletter Tourisme + Tech

Les dernières infos Tourisme et Tech.*

Merci pour ton inscription !

Erreur dans l'inscription :/

editor 44 Articles

Une question? Un retour? Victor@travelhubmag.com

2 Comments

[…] Le groupe Marriott (30 marques et 6000 hôtels dans le monde) prévoit d’utiliser les données issues de PlacePass pour améliorer ses programmes de fidélité SPG Moments et Marriott Experiences. Et à terme améliorer son positionnement dans la vente d’activités, secteur très fragmenté qui intéresse d’autres acteurs du tourisme, comme Airbnb et sa plateforme Trips. […]

[…] avec Alibaba pour toucher au plus près la clientèle chinoise, pas de partenariat encore avec Airbnb Trips qui pour l’instant est positionné de manière […]

Leave a Reply

Partager