Unsplash Photo Skyscanner Jordan Sanchez

L’agence de voyages en ligne cTrip rachète le comparateur de vols Skyscanner

Temps de lecture : 2 minutes

Hier Ctrip a annoncé le rachat du comparateur de vols Skyscanner. L’agence de voyages en ligne Chinoise s’offre une pépite de l’e-tourisme, le comparateur Écossais est performant et a une bonne réputation en Europe, la ou le service est le plus utilisé.

Le montant de la transaction s’élève à 1,651 milliard d’euros (1,4 en £) et sera payé majoritairement en cash, une très bonne nouvelle pour les trois fondateurs et les investisseurs ayant soutenus l’entreprise jusque-là, comme Sequoia Capital un fonds d’investissement renommé basé à Menlo Park dans la Silicon Valley.

Les points importants de cette acquisition :

  • Ce n’est pas une surprise, Ctrip renforce sa position face à Priceline et Expédia.
  • Le deal va permettre à Skyscanner de mieux se développer en Chine et d’échanger avec Ctrip sur les habitudes des consommateurs chinois.
  • L’équipe de management de Skyscanner reste indépendante, la marque conserve son image

Dans la continuité de l’expansion internationale de Ctrip

Ctrip est une plateforme de ventes agrégeant séjours, billets d’avion et de train très populaire en Chine où elle est numéro un sur le marché. Une Online Travel Agency (OTA) dans le langage des professionnels du tourisme. La plateforme ne cache pas ses ambitions internationales.

L’acquisition de Skyscanner n’est pas une surprise. Pour conserver sa place dans le trio de tête des agents de voyage en ligne c’était même un passage obligé. Ctrip étant jusqu’à maintenant peu présent en Europe et n’ayant pas encore acquis d’outil de metasearch(métamoteur en français) auparavant.

Les deux autres rivaux américains Priceline et Expédia possèdent déjà leur propre metasearch, le premier étant propriétaire de Kayak, le second de Trivago. Ctrip suit donc la tendance au rapprochement entre OTA et métamoteurs.

Rachat du comparateur de vols Skyscanner

Une très bonne nouvelle pour l’écosystème des startups en Écosse

Le montant de cette acquisition est très élevé pour une startup européenne. Le bureau principal de la société se trouve à Édimbourg avec un autre important dans la ville de Glasgow.

C’est une bonne chose pour l’écosystème en Écosse Le cash qui va retourner aux fondateurs va servir a alimenter l’écosystème et va faire naitre de nouveaux angel investors. Ces derniers investissent dans de jeunes sociétés et apportent leurs conseils pour aider à leur développement, souvent après avoir touché de l’argent suite à une entrée en bourse ou un rachat, ce qui est le cas des fondateurs de Skyscanner.

L’histoire ressemble à une success-story, elle illustre aussi le temps nécessaire pour développer une position forte dans l’industrie du tourisme en ligne. Skyscanner a été lancé en 2001 et ne s’est pas construit en un jour, son développement est le fruit d’un important travail.

Pour développer un comparateur de vols, il y a deux solutions.

La plus simple utilise un GDS (Amadeus et Sabre sont les plus connus), ainsi le comparateur ne sera qu’une belle interface (dans le meilleur des cas) au-dessus des résultats envoyés par le système de distribution (un GDS c’est un fournisseur d’inventaire, dans le cas d’un comparateur de vol un GDS permet d’accéder aux horaires et tarifs de diverses compagnies aériennes avec un seul et même outil).

Skyscanner a préféré la seconde solution, plus longue et bien plus difficile à mettre en place : ne pas utiliser de GDS pour l’inventaire, à la place réaliser des partenariats directs avec les compagnies aériennes. Ce n’est pas chose facile en Europe, le marché étant très fragmenté : beaucoup de pays, encore plus de compagnies avec lesquelles nouer des deals. La stratégie a visiblement réussi pour Skyscanner.

Source: Ctrip/Skyscanner. Photos: couverture, Jordan Sanchez/Unsplash, screenshot Skyscanner.

Un commentaire ou une remarque? Contactez l’auteur de cet article ici

Newsletter Tourisme + Tech

Les dernières infos Tourisme et Tech.*

Merci pour ton inscription !

Erreur dans l'inscription :/

editor 44 Articles

Une question? Un retour? Victor@travelhubmag.com

Leave a Reply

Partager