Tourisme en Chine

Les trois piliers du e-tourisme en Chine: Ctrip, eLong et Qunar

La Chine dispose du plus important marché intérieur de la planète, avantage certain lorsqu’il s’agit de développer des business majeurs. La plupart de ces géants du web restent pourtant peu connus hors de Chine.

Dans le cas du tourisme dans le pays, il est majoritairement domestique: les Chinois effectuant beaucoup de déplacements sur leur territoire.

Cela est illustré par le graphique ci-dessous, montrant que 90% de la contribution du secteur du tourisme au PIB de la Chine émane de locaux, les visiteurs internationaux apportant les 10% restants.

Graphique contribution tourisme au GDP, Chine (WTTC)

Source: Rapport WTTC Chine 2015 (page 6)

Cela change rapidement et les consommateurs chinois voyagent de plus en plus à l’international. Le nombre de voyageurs internationaux venant de Chine est ainsi passé de 10,4 millions en 2000 à plus de 98 millions en 2013 (source).

Cet article dresse le profil de trois sociétés chinoises de l’industrie du tourisme: Ctrip, eLong et Qunar. Après une longue guerre des prix entre ces différentes plateformes, le marché chinois de la réservation de séjours en ligne se consolide. Les trois sociétés présentées ici accaparent la vaste majorité des clients chinois.

Voici les profils de ces trois acteurs historiques de la réservation de voyage en ligne:

Ctrip

Logo cTrip

Fondateur et PDG: Jianzhang Liang

Date de création: 1999

Siège social: Shanghai, Chine

Capitalisation boursière: L’introduction en bourse sur le NASDAQ date de 2003. Priceline (un des leadeurs mondiaux de la réservation de séjours en ligne) détient environ 15% du capital, les deux entreprises sont partenaires sur le long terme. La valorisation de Ctrip est de 23 milliards de dollars.

Page d'accueil cTrip

Importance de Ctrip sur le marché chinois:

Ctrip est le leader incontesté en Chine. La plateforme dispose de 16000 partenaires incluant des hôtels, compagnies aériennes, parcs d’attractions, etc.

Le pays ayant une politique anti-monopole différente de celle existant en Europe ou aux États-Unis, les acteurs principaux du e-tourisme chinois sont de plus en plus liés.

Avec deux investissements successifs en 2015, Ctrip à renforcé son alliance avec Priceline, acteur américain important de la réservation de séjours en ligne (propriétaire du site Booking.com par exemple). Ce dernier détient actuellement 10,5% du capital de Ctrip (rapport financier Ctrip, 2015), cette participation atteindra 15% dans les prochaines années.

Prévu pour le long terme, ce partenariat permet aux deux plateformes de faire des promotions croisées, de partager leurs inventaires respectifs et de mettre en avant leurs marques. Ctrip bénéficie ainsi d’un accès privilégié aux hôtels et promotions spéciales de Booking.com, pratique pour les consommateurs chinois se déplaçant en Europe.

En plus de former une alliance avec Priceline, Ctrip a réalisé plusieurs investissements stratégiques dans ses concurrents en 2015, les plateformes Qunar et eLong (leurs profils plus bas dans cet article). cTrip a également fait l’acquisition de Suanya, une plateforme dédiée à la réservation de voyages en train.

En mai 2015, la plateforme de Shanghaï met la main sur 36% d’eLong (un site concurrent). Ce rachat stratégique avec un groupe d’investisseurs donne à Ctrip le contrôle sur eLong.

Au mois de juillet 2015 Ctrip acquiert Suanya, une application chinoise de réservation de billets de train.

En octobre 2015, cTrip fait l’acquisition de 46% de parts dans Qunar (une autre plateforme concurrente) renforçant encore sa position de leader sur le marché chinois. En fait, Baidu (le moteur de recherche leader dans le pays) a vendu sa participation dans Qunar à cTrip. De cet échange, Baidu devient actionnaire dans Ctrip, à hauteur de 25%.

Ces investissements successifs permettent à Ctrip d’asseoir sa position de leader et interrompent la guerre des promotions que se livraient les différentes sociétés. En d’autres termes, le marché se consolide autour du leader.

Illustration de l’omniprésence du mobile en Chine, Ctrip annonce réaliser 75% de ses réservations d’hôtels (60% pour les vols) par le moyen de ses applications pour smartphones.

La plateforme se développe également à l’international, de plus en plus de ressortissants chinois voyageant hors de leur pays. Consolidant sa position de leader en Asie, Ctrip à investi 180 millions de dollars contre 26% de MakeMyTrip, le site de réservation de voyage le plus important en Inde.

Ctrip se décline en versions traduites (dont en langue française et anglaise), pratique pour les voyageurs occidentaux de passage en Chine.

Qunar

Logo Qunar

PDG: Zhenyu Chen

Date de création: 2005

Siège social: Bureau principal à Pékin, Chine. Légalement, la société est enregistrée sur les Îles Caïmans.

Capitalisation boursière: Entré en bourse sur le NASDAQ le 1er novembre 2013. Sa valorisation boursière atteint 4,2 milliards de dollars.

Page d'accueil Qunar

Importance de Qunar sur le marché chinois:

Qunar veut dire “où aller” en mandarin. La société seconde cTrip en Chine, elle propose de la réservation de billets d’avion et d’hôtels.

Sa différentiation s’opère avec la fonctionnalité “Pangolin”, permettant aux voyageurs de proposer le prix qu’ils souhaitent pour un billet d’avion, les compagnies aériennes ont ensuite 2 heures pour accepter ou non l’offre.

Cette fonctionnalité a eu un grand succès auprès des consommateurs. Moins auprès des compagnies aériennes qui la juge chaotique et mauvaise pour leur système tarification. Début 2016, 12 compagnies aériennes se sont retirées de la plateforme Qunar pour protester.

De son côté, Qunar a répondu que la dispute était due au forcing des compagnies aériennes, voulant avoir un meilleur positionnement dans les résultats de recherche sur la plateforme.

Au-delà de cette bataille avec les compagnies aériennes, Qunar est parfois aussi critiqué pour ses frais de service élevés et sa politique de remboursement obscure, comme rapporté par le Shanghai Daily.

La plateforme est disponible en version chinoise ici et opère sous le nom de Qua sur le marché international.

eLong

Logo eLong

PDG: Jiang Hao, un vétéran de l’industrie du e-tourisme en Chine ayant dirigé la division mobile de cTrip.

Date de création: 1999

Siège social: Pékin, Chine

Capitalisation boursière: eLong est introduite en bourse sur le NASDAQ en 2004. Expedia a été un actionnaire majoritaire de la société jusqu’en mai 2015, à ce moment cTrip et un groupe d’investisseurs rachètent les parts dans eLong. Actuellement la valorisation d’eLong est de 674 millions de dollars.

Page d'accueil eLong

Importance d’eLong sur le marché chinois:

eLong est la plus petite des trois agences de réservations de voyage en ligne en Chine. Comme ses deux concurrents, elle propose de réserver vols, hôtels, voitures de location et séjours.

La société est un partenaire de longue date d’Expedia, cette dernière ayant été actionnaire d’eLong pendant plus de 10 ans.

eLong propose une version de sa plateforme en anglais, la version en chinois est disponible ici.

Newsletter Tourisme + Tech

Les dernières infos Tourisme et Tech.*

Merci pour ton inscription !

Erreur dans l'inscription :/

editor 44 Articles

Une question? Un retour? Victor@travelhubmag.com

One Comment

[…] avoir racheté les divisions d’hébergement chez l’habitant de Ctrip et Qunar, deux agences de voyages en ligne chinoises. Tujia ambitionne de devenir une plateforme globale pour les voyageurs chinois. Et ce pas seulement […]

Leave a Reply

Partager